top of page

“le résultat est éblouissant"

Updated: May 24, 2019



15 Mai 2019, tôt le matin, le jardin ouvrier avait besoin d’attention, qu’on en prenne soin. Comme une “industrious lady” (une travailleuse) cherchant à dépasser ce retard pris pour ses récoltes, pour qu’elles soient des fruits et des légumes beaux et plein d’arômes.

16 mai 2019, l’artiste/artisanne rassemble ses mémoires et pensées au sujet de son projet titré ARTYchoke.

Tout commença il y longtemps de cela, pendant la remise en forme suite à une grêffe osseuse pour soigner un lymphome. Je passais de très brefs moments dans un jardin ouvrier pour y reprendre des forces; pour commencer pour aider une de mes connaissances à entretenir sa parcelle, puis je fus généreusement invitée à tester mon ‘jardinage de débutante’ en prenant un quart de parcelle à mon nom.

Je pris spontanément beaucoup de photos carrées pour capturer la satisfaction de ces moments, ces récoltes que j’avais fait pousser allant à mon rythme, que j’avais à chaque saison chéries en y travaillant dur.

Ceci avait une sorte d’effet cumulatif .

L’aspect thérapeutique était clair comme un crystal. N’oubliant pas que ce fut bâtit et poussé à partir de l’amour des arômes, des formes et couleurs de récolte ‘maison’, et avec la valeur que je portais à chaque ingrédient de mes plats cuisinés que j’avais le plaisir de manger pour guérir mon corps et mon être.

Dans cette même pèriode, reprenant des activités créatrices, j’y portais mon attention différemment. Suite à la maladie, j’avais été sans les forces nécessaires pour faire face aux demandes physiques de la manufacture d’un vitrail. Cela m’avait conduite à choisir de créer par l’écriture. Je fis des livres s’adressant à des enfants prenant soin d’un adulte et je les illustrais. Cela me conduisit petit à petit à un retour de mes forces et une nouvelle clientèle pour mes vitraux.

Un début pour une nouvelle étape dans ma carrière.

J’ai donné un nouveau nom à mon studio: Couleurlive.


Ces images devaient pousser, devenir des cartons pour des vitraux.

Ne négligeant pas le fait que les photos prises de mes récoltes devraient prendre forme, être Un Projet, je devais le nommer.

Elles avaient joué une part vitale au cheminement de ma guérison.

Depuis septembre 2018 jusqu’en septembre 2019, réfléchissant comment marquer le 20ème anniversaire de mon studio, une des priorités fut de célébrer la retour abouti et constructif d’une telle expèrience.

ARTYchoke – le seul nom possible pour une serie de designs de vitraux carrés conçus pour célébrer, par les photos selectionnées, une beauté particulière à ses propres récoltes, des fruits d’ heures d’un dur labeur au jardin ouvrier.